Interview : Du sexe pendant les règles, sans fuite ! Elle a testé l'éponge menstruelle.



Faire l'amour pendant les règles est un sujet tabou, parce que le sang menstruel est encore souvent considéré dans l'inconscient collectif comme quelque chose de sale. Pourtant, nombreuses sont les femmes qui ont du désir pendant cette période de leur cycle et nombreux sont les hommes qui ne sont pas gênés par cette pratique et ouverts sur le sujet. Alors, si on n'a pas mal, si on a envie et que le partenaire aussi, pourquoi s'en priver ?

À cause du sang ? Certain.e.s s'en moquent et vivent très bien le rapport, il y a d'ailleurs des petites astuces pour éviter d'en mettre partout (l'amour pendant les règles) , mais si vraiment cela vous incommode, il y a l'éponge menstruelle !


Cette petite révolution qui existe depuis bien longtemps mais qui n'est pas très connue du grand public parce qu'on n'en entend jamais parler ( la faute au tabou ! )


Pour Rosie & Hilda, une abonnée que l'on nommera L. , nous raconte sa première expérience sexuelle avec l'éponge menstruelle, ses craintes, ses ressentis...

Rosie & Hilda : Qu'est ce qui t'a amené à t'intéresser à l'éponge menstruelle ?

L. : J'ai été confrontée à une situation inattendue. J'avais prévu un week-end en amoureux à l'hôtel et mes règles sont arrivées avec 5 jours d'avance. J'ai un compagnon qui ne supporte pas la vue du sang, il en fait des malaises (ça lui est déjà arrivé sur un rapport en fin de cycle durant lequel j'ai légèrement saigné). J'avais 2 jours devant moi pour trouver une solution, sinon ça n'aurait pas été possible d'envisager des rapports sexuels avec lui.


Rosie & Hilda : Les éponges menstruelles, tu en avais déjà entendu parler avant ?

L. : Il y a assez longtemps, j'avais entendu dire que les prostitués et les femmes qui travaillent dans l'industrie du porn, utilisaient ce procédé, pour que le sang ne soit pas visible, ni perceptible lors d'un rapport sexuel durant leurs règles. Mais je ne m'étais jamais porté d'avantage sur le sujet. Cela m'en revenu en tête à ce moment là.


Rosie & Hilda : L'éponge menstruelle, c'était la première fois pour toi. Avant de l'utiliser, quelles étaient tes craintes ?

L. : J'ai fait le choix de ne pas en parler à mon compagnon, vu la peur qu'il éprouve pour le sang.

Au niveau du rapport sexuel, je craignais donc qu'il sente l'éponge, qu'il y ait du sang qui coule malgré tout, que les sensations soient amoindries, ou que l'éponge absorbe la lubrification naturelle du vagin en asséchant mes muqueuses. Donc clairement, je n'étais pas super sereine. Au niveau technique, pour l'insertion et le retrait, c'était un saut dans l'inconnu, mais j'étais assez confiante.


Rosie & Hilda : Et alors ? Tes craintes se sont confirmées ? Comment s'est passé ton week-end ?

L. : C'était génial. L'insertion s'est faite facilement, car l'éponge est légèrement humide, naturellement lubrifiée. La sensation est étrange au début, mais on s'y fait très vite. Mon compagnon ne l'a absolument pas ressenti, il n'y a eu aucune perte de sang perceptible, ni aucune gêne éprouvée de mon côté. J'ai pu la garder 4 à 5h (j'ai des flux moyens) et j'ai même été faire un plongeon dans la piscine.


Le retrait c'était un peu plus rock'n'roll, j'ai du me mettre accroupie et faire un peu de spéléologie pour tirer l'éponge. A ce moment, j'avais peur de tirer la ficelle de mon stérilet qui peut s'agripper dans l'éponge parait-il (cela fait partie des risques quand on en porte d'après ce que j'ai lu ). Il n'y a pas eu de giclée de sang au retrait. Le lendemain, j'en ai remis une autre, c'était déjà plus simple, il y a un coup de main à prendre.


Rosie & Hilda : Tu as trouvé facilement un endroit où acheter tes éponges ?

L. : Sur internet, il y a pas mal de sites qui en vendent. Au niveau du timing, c'était trop juste pour en commander. J'ai eu la chance de voir qu'il y en avait dans une pharmacie proche : celle du Drugstore Publicis (Champs Elysées Paris). J'ai appelé pour savoir s'ils en avaient en stock puis je suis passée. Le pharmacien m'a répondu comme il pouvait, je pense que ce n'est pas souvent que ce genre de produits est vendu.


NDLR : L. a utilisé le modèle synthétique Préventex (tampons fresh), vendus par 6 au prix de 18 euros (sur internet il est aux alentours de 14 à 16 euros) .


Rosie & Hilda : Donc l'éponge menstruelle, tu recommandes pour les couples qui souhaitent faire l'amour pendant les règles (sans sang) ?

L. : Personnellement cette solution m'a sauvé mon week-end !Je trouve que c'est un excellent moyen d'avoir une sexualité épanouie à n'importe quel moment du cycle, sans se priver de ces moments intimes à cause du sang. C'est confortable, simple et facile d'utilisation.


À savoir

Les éponges peuvent être utilisées comme protection hygiénique également, en remplacement des tampons, serviettes, cup ... Pas sur toute la durée du cycle, car cela peut revenir cher, mais en alternative, ou lors d'occasion particulière où l'on ne veut pas avoir à se soucier d'une fuite (rapport sexuel, baignade, sport ...)

Il existe deux types d'éponges

Les éponges de mer, naturelles et réutilisables (entre 6 à 10 cycles). Elles demandent un peu d'entretien puisqu'il faut les nettoyer avant usage et bien sur après usage.

LES + : moins chères, écolo, pas de produits chimiques, plus durables

LES - : demandent un peu d'entretien, ce qui n'est pas évident si l'on n'est pas chez soi


Les éponges synthétiques à usage unique (lubrifiées ou non). Elles ne nécessitent pas de nettoyage préalable et peuvent être jetées après utilisation.

LES + : pratiques, sans entretien, usage unique

LES - : plus chères, pas naturelles


Les deux types d'éponges existent en différentes tailles selon les modèles, pour s'adapter à votre flux, et ne sont pas asséchantes comme peuvent parfois l'être les tampons.


Le principal point négatif est que le retrait peut parfois être difficile (tous modèles confondus), surtout après un rapport sexuel, lorsqu'elle a été poussée au fond. Mais en poussant légèrement, en position allongée ou accroupie, le retrait finit toujours par se faire, sans douleur. Certains modèles possèdent un petit trou pour pouvoir y passer un doigt et l'attraper plus facilement.


Recommandations


Éviter l'usage de l'éponge menstruelle :

- en cas de port d'un stérilet, aussi bien hormonal qu'en cuivre (la ficelle du stérilet peut s'accrocher à l'éponge).

- si vous souffrez d'infection vaginale. Il est conseillé de la changer pour le prochain cycle pour éviter une recontamination.


NOTA : l'éponge menstruelle est une protection hygiénique interne. Elle comporte donc les mêmes risques de choc toxique que les tampons et les cups, si le temps d'utilisation est trop prolongé.


Où en acheter ?


- Sur internet (sites de pharmacie, enseignes bio type Greenweez)

- En pharmacie (toujours appeler avant)

- On en trouve de plus en plus dans les magasins bios


Un grand merci à L. qui se reconnaitra !


J'espère que cet article vous aura appris plein de choses

👉🏽 N’hésitez pas à le partager

👇🏽 Laissez vos commentaires

⭐️ Retrouvez Rosie & Hilda sur Instagram et Facebook


47 vues0 commentaire